Connaître tous les rouages de l’impression offset.

Connaître tous les rouages de l’impression offset.

Couramment utilisée dans l’édition pour imprimer magazines et journaux, l’impression offset est une méthode classique d’impression mais comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que c’est ?

L’impression offset est une technique d’impression qui consiste à reporter une plaque métallique sur un support. Cette technique est dite d’impression “par reportage”. L’expression offset vient de l’anglais “set off” qui signifie “reporter”. L’impression s’effectue par le moyen d’un blanchet qui est une surface intermédiaire en plastique.

Pour utiliser l’impression offset, on peut recourir à deux méthodes : une méthode par voie humide, ce qui signifie que l’on utilisera de l’eau et une méthode sans eau. Cette méthode d’impression n’est pas à confondre avec l’impression numérique.

Comment fonctionne les deux méthodes de l’impression offset ?

La méthode par voie humide repose sur un principe de l’attraction et de la répulsion de l’eau et l’encre. A l’aide de la variation des effets chimiques des plaques au contact de l’eau et de l’encre, on réalise l’impression par un support intermédiaire d’où le nom de méthode offset. En clair, les plaques sont gravées en fonction des formes à imprimer et elles sont humidifiées par une solution qui se collera sur les zones où la plaque n’a pas été gravée, ie là où il n’y aura pas d’encre. Par la suite, l’encre sera versée exclusivement sur les zones sans eau, du fait de la répulsion entre l’eau et l’encre qui est une matière grasse.

La méthode sans eau repose sur le même procédé, l’eau se substitue à une matière siliconée. L’avantage de cette méthode permet d’utiliser moins de papier car on n’utilise pas d’eau et une impression plus rapide cependant les plaques qui n’utilisent pas d’eau sont plus chères et plus susceptibles de présenter des défauts de fabrication. L’usage est de la méthode sans eau doit donc faire l’objet d’une réflexion au préalable pour anticiper au mieux les coûts supplémentaires.

En plus de ces deux méthodes, l’impression offset se décline en plusieurs types de presses. On peut retenir l’offset rotative et l’offset feuille par feuille. Dans le premier cas, il s’agit d’une impression continue de bobines de papier. Cette technique est surtout destinée à de gros tirages comme les journaux, les magazines, les plaquettes, les brochures … L’impression offset feuille à feuille fonctionne comme son nom l’indique feuille par feuille et non par bobines.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’impression offset ?

Très souvent utilisée dans l’industrie de l’édition, la possibilité de faire des impressions couleurs est très appréciée par les professionnels. Petite précision, l’imprimeur doit utiliser autant de plaques métalliques que de couleurs primaires. Au-delà de l’impression couleur, la technique offset permet d’imprimer très rapidement en grande quantité en conservant une qualité de haute volée.

Néanmoins la technique d’impression offset accuse de certaines limites. En effet, elle demande un grand nombre de consommables ce qui finit parfois par avoir un coût assez élevé. Des défauts d’impression sont aussi à relever avec cette méthode car les plaques utilisées par la méthode offset sont assez fragiles. Enfin, les différents supports existants ne supportent pas tous la méthode offset.

Malgré ces défauts, l’impression offset reste la méthode la plus utilisée dans l’édition car elle permet de faire des tirages en grand formats d’une qualité remarquable. Selon les désirs du client, la méthode offset peut représenter un moyen efficace d’imprimer de grands tirages en conservant une grande qualité.

À propos de l’auteur

graction administrator

Laisser un commentaire